Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124

lapa-avantages-inconvénients

Inconvénients de l’APA

L’allocation personnalisée d’autonomie ou APA est une aide très convoitée par plusieurs nombres de personnes en perte d’autonomie. C’est une mesure sociale qui favorise les individus âgés et ceux qui ont besoin d’aide financière pour soutenir économiquement leur vie sociale. Ces dernières années, de nombreuses personnes ne cessent d’affluer auprès des services de département français. Si l’APA présente de multiples avantages, quelques inconvénients de l’apa peuvent être bloquant.

L’APA veut dire quoi exactement ?

L’APA est réservée aux personnes ayant atteint l’âge de 60 ans, qui ont besoin d’une aide financière et personnelle pour accomplir certaines activités de la vie quotidienne ou qui nécessitent un contrôle de santé assez régulier. Nous pouvons distinguer l’APA à domicile qui couvre une partie des frais permettant le maintien de séjour à domicile, de l’APA en établissement qui prend en charge une partie des frais d’EHPAD. Par ailleurs, l’allocation personnalisée d’autonomie n’est pas récupérable pendant une succession.

Quelles sont les conditions d’obtention ?

Pour bénéficier de l’APA, la personne doit être âgée d’au moins 60 ans, résider régulièrement en France, résider à son domicile ou au sein d’une famille d’accueil ou auprès d’un établissement accueillant au maximum 25 places ou résider dans un logement indépendant dédié aux personnes handicapées. La perte d’autonomie doit être également justifiée par l’équipe sociale et médicale via l’AGGIR. Il est bon de savoir que les attributions de l’APA sont soumises au calcul des revenus bénéficiaires et le montant versé à l’allocation personnalisée d’autonomie ne couvre pas le donataire, le légataire ou la succession du bénéficiaire.

Néanmoins, la personne doit obligatoirement délivrer une attestation CNI, un livret de famille, un passeport, un extrait d’acte de naissance semestriel, une copie d’avis d’imposition, un relevé bancaire, ou tout autre document prouvant les avoirs dormants d’un citoyen français. En revanche, pour les étrangers, une copie valable pour le séjour, etc. est requise.

Comment faire une demande d’APA ?

La démarche pour faire une demande d’allocation personnalisée d’autonomie est assez simple. Cela peut se faire en remplissant un formulaire en ligne ou papier, souvent avec des procédures légèrement différentes selon le département.

Quels sont ses avantages ?

L’APA présente de nombreux avantages :

  • Le principal avantage de l’APA est la capacité de couvrir les frais utiles pour rester en vie même sans autonomie.
  • Elle peut également couvrir les frais d’entretien de l’établissement d’hébergement réservé aux personnes âgées.
  • Elle est dédiée aux personnes âgées de 60 ans et plus, qui ont des difficultés à vivre au quotidien ou qui peuvent couvrir partiellement ou totalement le maintien des besoins essentiels pour faire face à la perte d’autonomie.
  • Elle peut aussi accompagner à domicile les allocataires ou les personnes hébergées en Ehpad ou accompagner une personne âgée ou pour accompagner le montant de dépendance en euros.

Il est bon de savoir que la somme versée ne peut être revendue au bénéficiaire que si son état financier progresse.

Quels sont ses inconvénients ?

Même si l’APA présente plusieurs avantages, il subsiste néanmoins quelques inconvénients de l’apa.

Le temps du traitement

En raison de l’examen socio-médical requis, le délai de traitement des demandes est en général considérablement plus long. Cela dépend des services départementaux, mais en moyenne cela prend plus de 2 mois.

Les inconvénients avec un proche aidant

Si l’aide à domicile est un proche du bénéficiaire, notamment s’il est amené à appliquer le service déterminé par le plan de soins, des tensions peuvent survenir entre la personne dépendante et son aidant familial, ou entre l’aidant et l’équipe soignante. De plus, le non-respect de ce plan de soins est un point de discorde fréquent avec les équipes médicales, qui peuvent y voir une menace involontaire par l’aidant.

L’APA est incompatible avec plusieurs aides

Un autre des inconvénients de l’apa est qu’il est impossible de la percevoir si vous percevez des aides de la caisse de retraite pour l’aide-ménagère à domicile, des aides sociales du département, des prestations complémentaires de tiers, ou des prestations de compensation du handicap.

Manque de digitalisation

Seuls quelques départements ont numérisé l’application APA. Paris est passé par un processus de candidature entièrement en ligne, tandis que le reste de la France est resté sur la voie papier traditionnelle, ce qui a entraîné des délais plus longs et des coûts supplémentaires pour une bonne traçabilité.

Le budget

Le coût total de l’aide à domicile représente un montant considérable. Nombreuses sont les familles qui n’ont pas les ressources pour couvrir toutes les dépenses et de subvenir au maintien des services et aides à domicile. Cela nécessite forcément le soutien d’organisations privées pour couvrir les ménages de faible revenu.

Quelle est la différence entre l’ASPA et l’APA ?

L’APA couvre les personnes âgées dépendantes ou en perte d’autonomie. Tandis que l’ASPA remplace la prestation d’âge minimum pour les personnes âgées à faible revenu. L’ASPA est réservée aux personnes ayant atteint l’âge de 65 ans ou/et incapables de travailler. 

La somme n’est pas la même, l’ASPA rapporte les ressources jusqu’à 814,40 euros par mois et par personne, et 908,00 euros pour un seul bénéficiaire ou 1 425,20 euros pour un couple. 

La somme de l’APA à domicile quant à elle dépend du degré d’autonomie. Si vous êtes classé GIR1, vous recevrez 1 807,89 euros. Si vous êtes classé GIR2, vous recevez 1 462,08 euros. Si vous êtes classé GIR3, vous recevrez 1 056,57. Si vous êtes classé GIR4, vous recevrez 705,13. Pour l’allocation personnalisée d’autonomie en établissement, la somme reçue est définie différemment et dépendra du tarif appliqué par l’établissement.

En revanche, l’APA, quant à elle, vise à améliorer la prise en charge des personnes privées d’autonomie et à leur assurer le soutien nécessaire à l’accomplissement des actes de la vie quotidienne. Cette dernière touche aussi la personne âgée qui réside en permanence à leur domicile ou en institution en France. Il suffit de justifier d’un certain niveau de perte d’autonomie estimée en fonction du groupe autonomie gérontologie et du groupe iso-ressources. Par ailleurs, celle-ci est non remboursable, non transférable et insaisissable. La somme versée par erreur sera versée à titre complémentaire à l’APA et sera remboursée.